Le divorce par consentement mutuel

Le divorce

Publié le : 16 mars 20163 mins de lecture

Le divorce par consentement est le seul qui se fait selon l’accord mutuel des époux et suivant un contrat. C’est l’une des méthodes les plus simples à préconiser pour épargner aux ex-époux une vengeance destructrice. 

Est-il possible de se séparer par consensus, sans dommage ni intérêt ? Quand il y a accord sur le principe du divorce et sur ses  conséquences et effets, oui !  Le consentement se réalise. Un choix pareil favorise une grande abnégation de la part des conjoints.

Toutefois, tout le sacrifice se fait pour le bien-être des enfants. La décision surgit quand la relation conjugale se marque par sa fadeur ou par une grande mésentente tacite dans le couple ou aussi, quand la communication se veut vaine.

Les problèmes sont certes variés et récurrents à la fois, mais ceux qui conduisent les époux au divorce en douceur ne recèlent ni haine ni rancune. Décidément, un couple qui a du mal à gérer sa cohabitation, finit par opter pour le divorce à l’amiable pour accélérer les procédures du divorce et aspirer à un avenir meilleur.

Le divorce en douceur

Une convention sera rédigée par l’avocat du couple rendant compte de la volonté des époux et qui précisera au juge surtout qu’elle ne porte aucune atteinte aux intérêts de chacun des époux ainsi qu’aux enfants. La précision et la bonne foi qui se montrera dans cette convention facilitera la tâche au couple et assurera la rapidité du divorce.

À lire en complément : Combien coûte le partage de la communauté après le divorce

Attention l’erreur est fatale !

Ce genre de divorce peut parfois induire l’un des conjoints en erreur lors de la rédaction de la convention, faute de précision ou de transparence. D’où le désir de revenir sur ses décisions après la validation de cette convention par le juge. Or ceci est impossible une fois la justice dit son mot. Soyez donc vigilants et très précis dans la description de votre convention.

À explorer aussi : Comment faire une demande de divorce en ligne ?

Les conditions

Le divorce par consentement ne peut être envisageable que si les conjoints sont parfaitement d’accord sur la totalité des conséquences.  Ce qui est vraiment difficile à avoir et explique en partie le recours massif aux autres types de divorces. Souvent la décision de la rupture se fait après une longue période de lutte et d’effort à vouloir rétablir l’ordre et la paix au sein de la famille. Mais, il arrive que les choses prennent un autre tournant et l’on finit par cumuler la rancune et  chercher la vengeance à tout prix.

Plan du site